Imprimer 

 

 actuellement disponibles

 

LA CHAMBRE NOIRE   •  

Textes de Patrick Modiano

Conception et interprétation : Philippe Müller, Vincent Vernillat. Et la participation de Christian Anger (accordéon).

Quel est ce narrateur étrange nous entraînant dans l'exploration de quelques dix romans de Patrick Modiano ? Tel un détective métaphysique en prise avec des histoires pleines de trous de mémoire, d'ellipses, d'interrogations sans réponse, de points de suspension... où les lieux, les gens, les noms sont une suite infinie de mystères qu'il faut élucider... avançant à tâtons dans une lumière crépusculaire, incertaine, tremblée, où tout semble vaciller... Une création originale pour tenter de cerner l'écrivain et l'homme, au plus près de ce qu'il nous dit de lui, de son histoire et de sa quête. L'œuvre de Patrick Modiano a été couronnée par le prix Nobel de littérature en octobre 2014.

 

ENFANCES   •  

Textes de Achim Von Arnim, Simone de Beauvoir, Walter Benjamin, Albert Cohen, Colette, Patrick Drevet, Paul Eluard, Annie Ernaux, Gérard Farasse, Peter Handke, Heinrich Hoffman, Pierre Loti, Colette Nys-Mazure, Jacques Prévert, Marcel Proust, Martine Rassineux, François da Ros, Nathalie Sarraute, Annie Saumon, Anton Tchékhov, Spôjmaï Zariâb...

Conception et interprétation : Philippe Müller et Vincent Vernillat. Choix des textes : Martine Rassineux. Musique de Robert Schumann.

Un voyage dans la mémoire et l’enfance à travers la littérature du 19e siècle jusqu’à nos jours. Une progression menée par le drame, l’humour, le rire, la tendresse relie le spectateur au souvenir d’enfance et à ses figures emblématiques : les animaux, le pressentiment de l’éphémère, de l’insouciance et de la fragilité de la vie, les passions enfantines, le souvenir d’école, l’appréhension du monde… Diverses formes poétiques se succèdent pour une ode à la vitalité et à son innocence bousculante face aux routines de la vie. Sélection Le Printemps des Poètes

 

CÈNES DE FAMILLE   •  

Récit de bouche de Jean-Louis Maunoury

Conception et interprétation : Philippe Müller, Vincent Vernillat. Accordéon : Christian Anger.

Une lecture spectacle théâtro-culinaire. Souvenirs d’enfance d’un gourmet normand. Souvenirs qui sont autant recettes de cuisine que scènes de vie familiale, succulentes et truculentes. Dans ce récit de bouche, Jean-Louis Maunoury nous conte, à travers trois générations, son apprentissage de la vie par le goût et y célèbre son grand-père cuisinier qui tenait son métier pour un sacerdoce et le repas de famille pour une messe... 

 

BOUVARD ET PÉCUCHET   •  

Texte de Gustave Flaubert

Conception et interprétation : Philippe Müller, Vincent Vernillat.

On peut dire que la moitié de la vie de Gustave Flaubert s'est passée à méditer Bouvard et Pécuchet, et qu'il a consacré ses dix dernières années à exécuter ce tour de force. Liseur insatiable, chercheur infatigable, il amoncelait sans repos les documents. Enfin, un jour, il se mit à l’oeuvre... Deux copistes employés à Paris se rencontrent par hasard et se lient d'une étroite amitié. L'un d’eux fait un héritage, l'autre apporte ses économies. Ils achètent une ferme en Normandie, rêve de toute leur existence, et quittent la capitale. Alors, ils commencent une série d'études et d'expériences embrassant toutes les connaissances de l'humanité... (Guy de Maupassant)

 

SIMENON, VAGABOND DE L’EAU   •       

Textes de Georges Simenon

Avec Philippe Müller et Vincent Vernillat. Musique originale : Alain Pierre. Choix des textes et mise en scène : Monique Dorsel. 

Je crois que ce que les critiques appellent mon "atmosphère" n'est rien d'autre que l'impressionnisme du peintre adapté à la littérature. Selon ses dires, Simenon a toujours essayé de « faire de l'impressionnisme en roman ». Il aime le pouvoir réverbérant des surfaces naturelles comme l'eau d'où la présence dans son œuvre des rivières, de la mer ou des bords de Seine. Il s'agira d'un merveilleux voyage vu de l'eau au cœur de sa vie, de ses réflexions, de ses interrogations, où la Normandie sera évoquée ! À l’occasion du 110e anniversaire de la naissance de Georges Simenon.

 

JEAN COCTEAU, LA VOIX D'UN POÈTE   

Textes de Jean Cocteau  

Avec Vincent Vernillat, Philippe Muller. Choix des textes : Jacques Fournier

S'l fut cinéaste, scénariste, dialoguiste, peintre, dessinateur, acteur, céramiste, graphiste, dramaturge, romancier, etc., Jean Cocteau fut d'abord et avant tout poète, considérant tout travail comme poétique. Nous vous invitons à un voyage dans l'œuvre du scénariste de L'Éternel retour, du dramaturge de La Voix humaine, du romancier de Thomas l'Imposteur, du cinéaste du Testament d'Orphée et de La Belle et la Bête, du poète de Plain-Chant et de Paraprosodies, afin de vous faire découvrir quelques facettes méconnues, peut-être inconnues, de l'œuvre prolixe et protéiforme du poète. Lecture-spectacle créée à Maisons-Laffitte dans le cadre de PoésYvelines organisé par la Maison de la Poésie de Saint-Quentin-en-Yvelines et des manifestations pour le 50e anniversaire de la disparition de Jean Cocteau

 

RENCONTRES AVEC BRAM VAN VELDE   •   

Textes de Charles Juliet  

Avec Véronik Olivier, Vincent Vernillat, Philippe Muller.  Réalisation : Philippe Müller

Charles Juliet puise l’énergie de sa création dans une patiente et exigeante exploration intérieure, et vit l’écriture comme un long cheminement vers ce qu’il nomme “la quête de soi”. Ce voyage, des années sombres à la sérénité, l’a conduit vers une seconde naissance. Dans les rencontres capitales qui ont jalonné son parcours, il y a celle, de 1964 à 1981, du peintre néerlandais Bram Van Velde. Théâtre de lecture autour du Journal de Charles Juliet et de quelques autres pages (poésie, nouvelle) accompagné de projections de films. 

 

NEIGE DE MÉMOIRE   •  

Textes de Christian Dotremont  

Conception et interprétation : Philippe Müller, Vincent Vernillat

Christian Dotremont, co-fondateur du mouvement COBRA, a souvent voyagé dans le Grand Nord, de 1956 à 1978, en Laponie Finlandaise. D’Ivalo à Kaamanen à Sevettijärvi, Dotremont est allé en Laponie, « ultime lieu d’une civilisation poétique, aussi loin que possible de la société de consommation et de contestation, vers la société du vaste et du peu ». La glace et la neige lui ont permis d’assouvir sa quête de l’absolu, son besoin instinctif de liberté. La Laponie lui inspira l’invention du logogramme, une des plus grandes inventions poétiques du XXe siècle. Lecture de logogrammes, logoglaces, logoneiges, d’extraits de correspondance, carnets de voyages... en Laponie accompagnée de projections et de chants lapons.

 

AILLEURS   

Textes de Henri Michaux

Interprétation : Philippe Müller et Vincent Vernillat. Choix des textes et mise en scène : Monique Dorsel.

Michaux fut un grand voyageur. Il gardera des pays lointains une intraitable nostalgie et ne songera qu'à repartir. Cela nous vaudra de merveilleux et étonnants recueils de textes, comme Ecuador ou Voyage en Grande Garabagne,  Ailleurs, poèmes en prose qui vous feront découvrir la singulière et émouvante étrangeté des Emanglons, des Hacs, des Urdes et d’autres encore, laquelle n’a jamais d’autres sens que de nous ramener à nos propres réalités.

En 2014 on célèbrera le trentième anniversaire de la mort d’Henri Michaux, auteur d’une œuvre majeure, qui ne doit rien à personne si ce n'est aux crétins, sa rage, aux médiocres, sa fureur, aux hypocrites, sa haine. La compagnie s’associe à cet événement par deux temps forts qui forment le projet Henri Michaux l’éternel insoumis 2012-2014.

 

PARIS AU XXe SIÈCLE   •   

Texte de Jules Verne 

Conception et interprétation : Philippe Müller, Vincent Vernillat.

Paris 1960 : une métropole splendide, étincelante d’électricité, reliée à la mer par un gigantesque canal, sillonnée d’autos et de métros silencieux... Tel est le monde fascinant qu’ont forgé, conjuguant leurs efforts, la Finance et la Technique. Paris au XXe siècle, manuscrit non publié de Jules Verne, a été retrouvé en 1989. C’est un roman d’anticipation prenant et coloré, secoué d’un humour ravageur et tonique. Il nous invite à jeter un regard décapant sur le monde.  

 

JULIEN LETROUVÉ COLPORTEUR   •  

Texte de Pierre Silvain

Conception et interprétation : Philippe Müller, Vincent Vernillat. Décors : Brigitte Dusserre-Bresson. Réalisation : Philippe Müller.

“Nul ne sait d’où vient cet homme qui marche - Julien Letrouvé, colporteur, fut un enfant abandonné - nul ne sait non plus où il va, sinon, peut-être, rejoindre, au bout de son errance, une femme qui l’attend dans son imagination égarée : celle qui lit les livres “. Julien est un homme dont la biographie est fournie dès le titre. C’est un enfant trouvé qui choisit le métier de libraire ambulant, c’est-à-dire colporteur, à travers les campagnes de Champagne et d’Ardenne, dans les années qui suivirent la Révolution française. Un magnifique portrait ! Prix littéraire 2008 de la ville de Caen. 

 

LE MONT ANALOGUE   

Texte de René Daumal

Interprétation :  Valentine Cohen, Philippe Müller, Vincent Vernillat.  Réalisation : Valentine Cohen

Le Mont Analogue” se présente comme un récit de voyage à la première personne. Un petit groupe d’amis part à la découverte d’une montagne mystérieuse de l’hémisphère sud, si haute que son sommet touche à un autre plan spirituel, un lieu d’une très haute valeur symbolique inaccessible au commun des mortels... René Daumal est né Chercheur de Vérité. Toute sa vie et toute son oeuvre le prouve amplement. Le Mont Analogue, rédigé en 1939, reste son chef d’oeuvre inachevé.  

“Je ne parlerai pas de la montagne mais par la montagne. Avec cette montagne comme langage, je parlerai d’une autre montagne, qui est la voie unissant la terre au ciel, et j’en parlerai non pas pour me résigner mais pour m’exhorter."

 

LE CAFÉ   •  

Textes de Pierre Autin-Grenier et Alain Mabanckou

Conception et interprétation : Philippe Müller, Vincent Vernillat. Décors : Brigitte Dusserre-Bresson.

Du bar parisien au troquet de banlieue, en passant par le bistrot de campagne ou la brasserie du bord de mer, chaque café a son histoire et son style. Le café, c’est cet endroit bizarre et magique où l’on peut être à la fois solitaire et accompagné, anonyme ou habitué, où l’on peut rester sans rien faire en ayant l’air débordé ; on y est chez soi tout en étant ailleurs… Chaises en bois patiné, banquettes de moleskine, tabourets où l’on se perche, odeurs et bruits mêlés, c’est le dernier rempart de la chaleur humaine. Alors, poussons la porte de “Friterie-Bar Brunetti” et du “Crédit à voyagé”, et asseyons-nous aux tables de Pierre Autin-Grenier et Alain Mabanckou. D’un récit ironique et savoureux sur l’Afrique contemporaine, nous plongerons dans les années 1950-1960 au fond d’un troquet lyonnais.

 

L’ŒUF OU LA POULE   

Textes de Michel Besnier, Marylise Leroux, Pascale Petit, Michel Ménaché, Anne Poiré, Jacques Roubaud, Claude Vercey…

Conception et interprétation : Philippe Müller, Vincent Vernillat.

Des poètes contemporains tentent de répondre (ou pas !) à cette question essentielle s’il en est et tant de fois évoquée : qui de l’œuf ou de la poule fut là le premier ? Lecture-spectacle créée à la Maison de la Poésie de Saint-Quentin-en-Yvelines.

 

DU BEAU DU BON DUBILLARD   •  

Textes de Roland Dubillard  

Conception et interprétation : Philippe Müller, Vincent Vernillat. Collages-dessins : Brigitte Dusserre-Bresson

Roland Dubillard est depuis longtemps connu pour ses sketches, les fameux Diablogues, dont le but premier est de “faire rire sans bêtise”. Il exploite par son humour tendre et grinçant de drôles d’histoires. C’est un mélange tout à fait personnel d’extrème intelligence, d’imagination comique, et de sens de l’absurde où les mots les plus simples provoquent en chaîne des catastrophes de malentendus.

 

LE ROI & LA REINE JANE   

Textes de François Da Ros et Martine Rassineux  

Conception et interprétation : Philippe Müller, Vincent Vernillat.  

Martine Rassineux, graveur, et François Da Ros, typographe, maître d'art, invitent à un voyage à la recherche des origines : celles de la naissance, de la famille, de la mémoire, mais aussi celles de la lettre, du langage, du livre. Ils interpellent leurs Généalogies à travers deux textes autobiographiques. 

Dans Le Roi, un enfant de 12 ans raconte le Pouvoir, où - histoire, rêve et utopie - se mêle à la réalité. L’histoire du Roi est traversée par des histoires parallèles - où chacun retrouve sa propre trace - jalonnant la vie de l’enfant jusqu’à l’âge adulte. 

Dans La Reine Jane, Martine Rassineux nous conte à travers une série de portraits une formidable chronique de la vie en Baie de Somme.  

 

NOVECENTO  

Texte de Alessandro Baricco  

Conception et interprétation : Philippe Müller, Vincent Vernillat

Il est pianiste. Sa maison est l’Océan. Il est né au bord du Virginian, un paquebot. À trente ans, Novecento n’a jamais posé le pied à terre... Il compose une musique étrange et magnifique, qui n’appartient qu’à lui... L’histoire de Novecento, tissée par Alessandro Baricco, allie l’enchantement de la fable aux métaphores vertigineuses. Un hymne à l’amitié.